Notice: A non well formed numeric value encountered in /srv/data/web/vhosts/villa-arson.xyz/htdocs/wp-content/themes/Avada/includes/class-avada-layout.php on line 504
Mathieu Alary – Diplômés 2015 Villa Arson

Mathieu Alary

Dnsep 2015

Mathieu Alary réalise un travail de dessin, de sculpture et d’installation qui prend sa source dans les cabinets de curiosités et les chambres de merveilles de la Renaissance.

Ses dessins à l’encre de Chine sont des compositions raffinées et complexes dont les sujets relèvent de la notion de désir. Aussi, la série Fanstamagories représente-t-elle des sexes de plantes.

Faisant cohabiter la décadence du 19e siècle avec l’iconographie du fantastique de la seconde moitié du 20e siècle, il réalise des agencements de moulages de végétaux, coraux et roches en résine mis en scène par des dispositifs de rétroéclairages qui font flirter le précieux avec le kitch.

Poliphile est un modelage de tête humaine en plâtre et chaux. Recouverte de terre et de mousse elle semble, quant à elle, extraite des ruines d’un musée archéologique.

Dans Dédale il invite le spectateur à sinuer dans un labyrinthe de planches de contreplaqué sur lesquelles un paysage végétal est pyrogravé. Manipulant les codes cinématographiques de Jean Cocteau jusqu’aux films d’horreur classiques de la Hammer, Mathieu Alary joue avec les faux semblants des décors dont les metteurs en scène n’ont jamais caché les subterfuges, bien au contraire.

Benjamin Laugier

Sans titre (verre)

Sans titre<br>structure en métal, miroirs, assemblage de verres Sans titre<br>structure en métal, miroirs, assemblage de verres Sans titre<br>structure en métal, miroirs, assemblage de verresSans titre<br>structure en métal, miroirs, assemblage de verres Sans titre<br>structure en métal, miroirs, assemblage de verres

Performance soufflée

<em>Performance soufflée</em><br>structure en métal, poumons, tube en plastique<em>Performance soufflée</em><br>structure en métal, poumons, tube en plastique

lavis

Sans titre<br>dessin, lavis

Sans titre (tissus)

Des pans de tissus lithographiés rigoureusement, les uns après les autres, forment une arabesque aux lignes gracieuses et ondoyantes, dessinant un véritable labyrinthe ornemental. En certains endroits, des images érotiques viennent se confondre au motif initial. La dimension prétendument féminine de l’entrelacs draîne une cohorte de représentations du vice et de l’artifice, depuis la danse ondoyante de Salomé jusqu’aux boucles serpentines de Méduse.

M.A.

Sans titre, 2014<br>dessins lithographiés sur pans de tissu<br>500 x 300 cm

installation

Sur du contreplaqué, dans le cadre de l’installation, sont suggérés des paysages végétaux dont il ne reste que des traces brûlées. Un parcours initiatique et un égarement à travers une forêt fantasmée.

M. A.

détail

Sans titre (main)

<em>Main aux coquillages</em>, 2015, <br>sculpture, résine, coquillages, algues, colorants<br>50 x 30 cm

vues d’accrochage

<em>Les Statues de chairs</em><br> statues en plâtre, chaux, terre, mousse et végétation, pigment

 vasque1.jpg 2.jpg 3.jpg heart.jpg lights4.jpg lights6.jpg néon lights.jpg statue.jpg tissus copie.jpg tumblr_nq1owwZLdQ1rr1m8ho6_1280.jpg UV_10016.jpg

Chimères

Un dessin sérigraphié sur pvc et éclairé par un néon imprègne une atmosphère lunaire dans laquelle on devine différentes formes d’interprétations diverses. Est représentée la figure de l’Ouroboros (symbole des paradoxes renfermant dans un même temps les idées de mouvement, de continuité, d’autofécondation, et, par conséquent, d’éternel retour), mais aussi un cheval mythique et légendaire, compagnon du voyage au sein des simulacres.

M. A.

Sans titre, 2015 <br>sérigraphie sur plexiglas, néon bleu <br>100 x 110 cmvue d'installationChimères, 2013 <br>dessin, encre de Chine<br>70 x 50 cm